Cochons d’Inde

À l’Eifelpark, les cochons d’Inde vivent ensemble avec les lapins dans un enclos, dans la Purzelgasse. Le cochon d’Inde porte son nom parce qu’il fait les mêmes bruits qu’un jeune cochon et parce qu’il a été rapporté d’Amérique du Sud en Europe, par la mer.

Apparence
Les cochons d’Inde mesurent de 20 à 35 centimètres. Les mâles pèsent de 1 à 1,4 kilogramme et les femelles de 700 grammes à 1,1 kilogramme. Les oreilles et les pattes sont courtes ; la queue n’est pas apparente. Ils ont 4 doigts à chaque patte avant et trois orteils à chaque patte arrière.
À l’état sauvage, leur pelage est lisse, dense, couché le long du corps et de couleur brun gris. Chez lez cochons d’Inde domestiques, le pelage est lisse, frisé ou long. On les appelle aussi cochons d’Inde rosette et angora. Il existe de nombreuses autres variantes en plus de ces types de pelage.

Habitat
Le cochon d’Inde vient d’Amérique du Sud. Encore aujourd’hui, il y a là-bas des cochons d’Inde qui vivent à l’état sauvage. Ils ont été détenus par les indiens comme animaux domestiques. Les zones où l’herbe pousse toute l’année constituent l’habitat des espèces sauvages. Ils peuplent les plaines inférieures de la Pampa en Amérique du Sud jusqu’aux pentes raides de la Cordillère des Andes où on peut les trouver jusqu’à 4 200 mètres d’altitude. Ils y vivent en groupes de cinq à dix animaux dans des terriers. Ils les creusent eux-mêmes ou bien reprennent ceux d’autres animaux.

Nourriture
L’aliment de base le plus important est le foin. Les cochons d’Inde n’en ont jamais assez. Pour user leurs incisives qui poussent tout au long de leur vie, les cochons d’Inde ont besoin de beaucoup de choses à grignoter : les branches d’arbres et d’arbustes non traités conviennent très bien.